Mesure COVID: mis à part pour la Taverne, la réservation est vivement conseillée. Port du masque obligatoire à l’intérieur, paiement par carte si possible, respect de la distanciation sociale, se laver les mains régulièrement et tousser dans son coude. MERCI

Avec le soutien de la Province de Liège, de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de la Région wallonne

Conformément aux mesures sanitaires, nous sommes actuellement fermés et ce jusqu’à nouvel ordre – nous ne manquerons pas de vous tenir informés de notre réouverture !
Au plaisir de vous accueillir en pleine nature, prenez soin de vous.

11/10/2020 : 40e anniversaire de l’inauguration du Musée de la Meunerie au Château de Harzé.

Oct 11, 2020 | Evènement, Histoire, Infrastructures

Le musée de la meunerie a été créé à l’initiative de l’ancien Directeur de la Fédération du Tourisme de la Province de Liège, Georges Gentinne, et d’une association de deux meuniers – Albert Humblet d’Aywaille et Albert Lallemand d’Esneux – avec d’autres passionnés locaux, dont le propriétaire du moulin banal de Harzé, André Belpaire.
L’objectif était de sauvegarder la mémoire du travail des meuniers traditionnels, alors en voie de disparition !

Pour ce faire, Albert Lallemand céda au musée le mécanisme de son petit moulin du Ry d’Oneux à Esneux. Transplanté dans une des granges du château de Harzé, le lourd mécanisme en fonte et en bois, fut reconstitué de même que l’étage des tournants (meules). Une roue à eau en bois, alimentée par une pompe, fut construite pour faire tourner les engrenages.

Lors de l’inauguration le 11 octobre 1980, le bourgmestre d’Aywaille, Monsieur Grégoire, souffla l’idée de compléter le musée de la meunerie par un musée de la boulangerie à l’oreille d’Henri Baiwir, boulanger à Awan.
Ce dernier se mit en quête de tous les outils et documents propres à sa profession. Il fut bientôt rejoint par d’autres passionnés du métier, dont de nombreux professionnels : l’asbl Musée de la Boulangerie était née.
Le musée de la Boulangerie lui-même, installé dans la grange voisine de celle occupée par la meunerie, ouvrit ses portes le 3 octobre 1994, au terme d’une importante campagne de travaux de rénovation par la Province de Liège, propriétaire des lieux, et de scénographie du nouvel espace par l’équipe de l’ASBL en charge de la gestion, les Domaines Touristiques du Vallon de la Lembrée.

De 1988 à 1993, cependant, le musée de la meunerie connut une fermeture forcée pour cause de traitement contre la mérule. La période fut mise à profit pour dynamiser la reconstitution du moulin : de nouvelles meules, un blutoir et une vis sans fin furent récupérés au moulin Dutilleux et au moulin Humblet d’Aywaille, un élévateur à grain et une machine à cylindres avec son plansichter pour trier la mouture furent acquis aux moulins de Statte, l’ensemble des mécanismes (meule, chaînes à godet, vis sans fin, renvois d’angle…), jusqu’alors immobiles, furent remontés en vue de leur mise en mouvement.

Aujourd’hui, plus de 150.000 visiteurs, dont de nombreux écoliers, ont découvert ce remarquable ensemble…

Découvrez vous aussi la merveilleuse histoire du pain au Musée !