Mesure COVID: mis à part pour la Taverne, la réservation est vivement conseillée. Port du masque obligatoire à l’intérieur, paiement par carte si possible, respect de la distanciation sociale, se laver les mains régulièrement et tousser dans son coude. MERCI

Avec le soutien de la Province de Liège, de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de la Région wallonne

Mesure COVID: mis à part pour la Taverne, la réservation est vivement conseillée. Port du masque obligatoire à l’intérieur, paiement par carte si possible, respect de la distanciation sociale, se laver les mains régulièrement et tousser dans son coude. MERCI

La frayère de Palogne, en cours de réhabilitation

Août 19, 2020 | Evènement, Infrastructures, Nature

L’objectif est de rendre à cet ancien méandre de l’Ourthe sa fonction de frayère !

En effet, de nombreuses espèces sont susceptibles d’utiliser ce lieu comme site de reproduction, dont le gardon, la perche fluviatile ou encore le brochet. Il constituera également un milieu de vie adapté aux chevaines, vandoises, vairons, goujons, petites lamproies et aux anguilles.

Il s’agit pour le SPW-Mobilité Infrastructures – Direction des Voies hydrauliques de Liège – District de l’Ourthe, en collaboration avec le Contrat de rivière Ourthe, le Domaine de Palogne, La Maison wallonne de la Pêche et le SPW-Agriculture, Ressources naturelles et Environnement-Département de la Nature et des Forêts de réaliser différents travaux de réhabilitation afin de rétablir une connexion permanente entre la partie centrale de la frayère et l’Ourthe ou encore de maintenir une alimentation en eau continue en modifiant la trajectoire du flux issu de l’exutoire de l’étang.

Il sera aussi nécessaire de limiter l’entrée de sédiments dans la frayère par la pose de gros enrochements, de permettre la chasse naturelle des vases lors d’épisodes de débits importants, de remettre la zone en lumière par des abattages ou le recépage d’arbres, d’adoucir les pentes de la frayère en contact avec la zone centrale pour favoriser le développement de plantes et enfin, de planter des espèces favorables à la ponte des poissons.